Le mastering : c’est quoi exactement ?

Le mastering est la dernière étape de la fixation du son de la musique : enregistrement-mixage-mastering. C’est la détermination finale du titre. Mais pouvez-vous le faire vous-même ?

L’étape de mastering est souvent négligée et est considérée comme un processus distinct du mixage. En fait, le mastering est une opération mixte. Pendant le processus de mixage, des processus de changement de timbre (égalisation) et de dynamique (compression audio) sont appliqués à chaque piste audio (instrument, voix, synthétiseur, etc.).

Au stade du mastering, ces mêmes processus sont appliqués à l’ensemble du morceau (mixte). Tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet dans cet article.

Qu’est-ce que le mastering ?

Le mastering est la dernière étape de la postproduction audio. L’objectif du mastering est de coordonner tous les éléments sonores du mixage stéréo et d’optimiser la lecture sur tous les systèmes et supports. Le mastering traditionnel est réalisé grâce à des techniques telles que l’égalisation, la compression, la limitation et l’élargissement stéréo. Le mastering sur site est utilisé comme couche finale de colle, de vernis et de laque pour perfectionner la qualité du signal sonore sur tous les appareils, des mini hautparleurs iPhone aux énormes hautparleurs de discothèque. C’est l’étape d’établissement d’un lien entre l’artiste et le consommateur. Le terme « mastering » vient du concept de master copie et est appelé « mastering ».

Toute copie ou reproduction est effectuée par le mastering, qu’elle soit utilisée au format disque vinyle, CD ou cassette, ou utilisée dans des services de streaming tels que Spotify, iTunes et SoundCloud. Le mastering permet de corriger les sifflements, clics ou petites erreurs que vous avez oubliés lors du mixage final, et il assure également l’uniformité et la continuité du son entre plusieurs pistes, notamment dans le même album. En bref, le processus de mastering offre cohésion et netteté tout au long du processus de production audio. Pour faire du mastering, n’hésitez pas à contacter un studio d’enregistrement Paris. Ils sont disposés à vous accompagner de la composition d’un titre à la création et l’arrangement de votre bande sonore.

Pourquoi faire du mastering ?

Lors du mixage, il est important de ne pas dépasser ni même toucher zéro décibel. Si le signal touche 0 dB, alors il sera écrêté. L’écrêtage du signal provoquera une distorsion, et la distorsion de la guitare électrique peut apporter beaucoup de plaisir, mais pour le mastering, la distorsion numérique est en effet le son le plus terrible que vous puissiez entendre !

Ainsi lors du mixage, la première règle est de ne jamais dépasser ni même toucher zéro décibel. Cependant, si à ce stade nous écoutons cette chanson et la mixons avec une playlist de ses morceaux préférés, nous remarquerons que le son est « plus petit » et moins brillant… donc décevant. Il manque visiblement quelque chose !

Par conséquent, l’étape de mastering est utilisée pour « calibrer » le titre pour le rendre conforme aux normes actuelles du marché. De plus, on peut remarquer que le standard est en constante évolution, et un titre mixé dans les années 70 ou 80 semble « manquer quelque chose » lorsqu’il est écouté dans la playlist des années 2010. Est-ce que tout est à revoir ? Non, seulement mastering. C’est pourquoi on peut retrouver une nouvelle version du « remake » des années 80. Certains puristes diront sans doute que ces versions sont pires que la version originale… c’est une « guerre du volume » ou « guerre du loudness ». Nous y reviendrons.

Le mastering permet également de s’assurer que le morceau est « joué » correctement sur tous les systèmes d’écoute. En effet, vous avez peut-être remarqué que si votre mix sonne bien dans votre studio, ce n’est peut-être pas le cas sur les autoradios, les systèmes de salon ou les grosses enceintes (clubs disco à la mode). Après avoir maitrisé le titre, vous ne devriez pas avoir de mauvaises surprises.

Si vous souhaitez diffuser votre travail dans un environnement professionnel, vous ne pouvez pas ignorer l’étape du mastering. Certains musiciens très créatifs n’aiment pas la « standardisation » actuelle de la musique, ce qui est un point de vue respectueux. N’oubliez pas que si le mastering ne correspond pas au format attendu, aucune station de radio ne diffusera vos morceaux, peu importe votre niveau de compétence. Pour cela, n’hésitez pas à le faire dans un studio d’enregistrement Paris. Un ingénieur du son est disponible rien que pour vous afin de vous conseiller et vous assister dans l’enregistrement de votre composition. 

Quelle est la différence entre le mixage et le mastering ?

Bien que le mixage et le mastering partagent des techniques communes et soient souvent confondus, ce sont deux approches très différentes. Le mixage est un enregistrement multipiste, tandis que le mastering consiste à coordonner le mixage en termes de niveau et de couleur.

Mixage

Le mixage est l’acte de manipuler différentes parties d’une chanson ou d’un instrument pour créer un tout cohérent. L’ensemble peut faire penser à l’assemblage d’une voiture. Cela ne fonctionnera correctement que lorsque toutes les pièces seront en place. L’étape de mixage correspond à ce contrôle. Si le mixage est bien fait, il ne devrait pas y avoir de problème dans l’étape de mastering. Pour faire du mixage, l’équipe du studio d’enregistrement à paris est aussi disponible. Leur expérience vous permettra de réaliser toutes vos productions musicales dans un cadre chaleureux. 

Mastering

Poursuivant notre analogie avec la voiture, envisagez de masteriser la meilleure station de nettoyage. Le mastering va « polir » le tout pour obtenir un brillant parfait. Il remplira le réservoir et l’huile moteurs pour de meilleures performances. Une nouvelle fois, si vous êtes à paris, confiez votre projet musical à l’équipe du studio d’enregistrement à paris. Il vous propose un service de location de studio adapté en fonction de vos besoins et de vos exigences.

Quels sont les matériels nécessaires pour le mastering ?

  • De très bonnes enceintes de monitoring : en termes de fréquence et de dynamique, l’étape de mastering est une intervention chirurgicale. Pour entendre ces lacets changeants, vous devez utiliser les meilleurs hautparleurs possibles pour écouter ce que vous faites. Dans les studios professionnels qui ne font que du mastering, le budget monitoring est très élevé.
  • Processeur d’effets : En parlant de chirurgie, utilisez votre meilleur équipement pendant la phase de mastering : compresseurs à lampes à l’ancienne, égaliseurs paramétriques 8 bandes, etc. Si vous n’avez pas de matériel, vous pouvez utiliser des plug-ins virtuels pour un mastering professionnel, à condition qu’ils aient un son haut de gamme : plug-ins UAD, émulation Sonnox et SSL.
  • Commutateur auditif : il est important de comparer votre titre avec la norme Marché. Ainsi, le changement d’écoute vous permet de comparer votre session de mastering avec des titres de référence qui ont réussi dans votre style ou un public du même type. Bref, pour masteriser votre morceau, contacter le studio d’enregistrement à paris. Vous pouvez venir avec vos propres équipements ou profiter des leurs.

 

 

<<< Plusieurs articles intéressant sont à découvrir sur ce blog.>>>

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *