épargne

Compte épargne pension à Bruxelles : les meilleurs conseils

Presque tout le monde a un jour déjà pensé à sa retraite. La meilleure façon de préparer son avenir est d’économiser ou encore d’investir son argent pour percevoir des revenus supplémentaires lors de ses vieux jours. Il faut savoir qu’avec le vieillissement de la population, la pension légale demeure insuffisante pour permettre à chaque personne de vivre décemment.

D’où l’importance d’ouvrir un compte épargne pension. Il s’agit d’une formule d’épargne à long terme permettant au souscripteur de bénéficier d’une pension complémentaire. Sous certaines conditions, elle offre également des avantages fiscaux.

Comment faire pour ouvrir un compte épargne pension ?

Les personnes qui veulent souscrire une épargne pension doivent répondre à certaines conditions. Premièrement, il faut avoir la nationalité belge. Un individu résident d’un autre État membre de l’Espace économique européen peut également y prétendre.

Il y a aussi une certaine tranche d’âge à respecter. Seuls ceux qui ont entre 18 et 65 peuvent ouvrir un compte épargne pension. Il est tout aussi important que le souscripteur soit soumis à l’impôt des personnes physiques en Belgique.

Il est conseillé de commencer à épargner le plus tôt possible. Cela permet entre autres de profiter d’un bon rendement. C’est aussi une manière de payer moins d’impôts.
À noter qu’un contrat d’épargne pension, normalement, doit courir au moins dix ans.

Ainsi, si vous envisagez d’épargner à seulement 60 ans, ce n’est qu’à votre 70e anniversaire que vous pourrez profiter des revenus complémentaires.

pièces de monnaie

Quel contrat d’épargne pension choisir ?

Pour cotiser à une épargne pension, les particuliers ont à leur disposition deux solutions. La première se fait via un compte ou fonds d’épargne pension. L’opération se fait auprès d’une banque. Il faut savoir qu’en ouvrant un compte épargne pension, on cotise par l’intermédiaire d’un fonds commun de placement.

Ce dernier va investir les capitaux des épargnants dans des actions et des obligations. L’opération ressemble plus à une formule d’investissement. Il convient de préciser que le rendement et les bénéfices seront fonction de l’évolution du marché boursier. Les particuliers pourront choisir d’épargner dans un fonds d’épargne pension dynamique ou défensive.

La cotisation peut aussi se faire dans le cadre d’une assurance d’épargne pension. Pour ce faire, il faudra se rapprocher d’une compagnie d’assurance.

En optant pour celle-ci, on a le choix entre :

  • Une assurance d’épargne pension en branche 21 : le souscripteur connaît à l’avance le montant du rendement annuel. Il bénéficie également d’une garantie de capital. Son avantage est que l’épargnant a la certitude qu’il pourra récupérer sa mise au moment du retrait.
  • Une assurance d’épargne pension 23 : l’épargnant investit en quelque sorte dans une assurance-vie. Le capital versé sera transformé en parts d’un ou plusieurs fonds. Ainsi, si l’on veut faire un retrait, il faut échanger les parts à la valeur qu’elles auront à ce moment précis. Il y a un certain risque avec ce type d’assurance. À noter toutefois qu’il peut aussi avoir un rendement plus élevé.
  • Une épargne pension via la combinaison des deux branches : une partie de l’argent du souscripteur est investi dans une assurance avec rendement garanti et une autre partie dans une assurance avec un rendement plus élevé.
Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *